Bardamu Photography
 
On my way to Verdun #5 - Vaux
On my way to Verdun #5 - Vaux
Verdun Battlefields, December 30th, 2008. Réseau de fil de fer barbelé sur le fort de Vaux. Au cours des combats de juin 1916, une garnison française a héroïquement défendu cet ouvrage au cours de batailles d'une violence inouïe. Le fort a été bombardé sans interruption par les plus grosses pièces de l'artillerie allemande. Après qu'un assaut final soit lancé le 1er juin par presque 10.000 soldats des troupes de choc du Kronprinz, les allemands prennent position sur le toit du fort le 2 juin. Cependant, les couloirs souterrains du fort restent toujours aux mains des français. C'est alors un combat sous-terrain qui va s'engager durant cinq jours et cinq nuits, barricade par la barricade, dans les couloirs étroits du fort. La garnison française du fort, menée par le commandant Raynal, s'est finalement rendue le 7 juin, alors que les défenseurs manquaient cruellement d'eau. Les pertes humaines durant ces combats furent énormes, des deux côtés. Après la reddition du fort, le commandant Raynal s'est vu offrir par le Kronprinz une dague d'officier allemande en signe de profond respect. 'Ma compagnie tenait, près du fort de Vaux, les abords de l'entrée, tournée face à l'ennemi, qui était plus particulièrement visée et constamment bombardée, surtout par des gros calibres. Quatre hommes de ma section, dont le sergent Lebas, sont allés se mettre à l'abri à l'entrée. Un obus ayant éclaté à leurs pieds les a foudroyés et a fait de leurs quatre corps mélangés un amas de chair informe et méconnaissable, à tel point que le capitaine Baumé, commandant la compagnie, pleurait comme un enfant devant un tel massacre.'Jacques Ferrandon, soldat au 321è Régiment d'Infanterie. Remaining wired on the top of Fort de Vaux. French have been intensively defended this fort during the battles of June 1916. The fort was shelled continuously by the heaviest siege guns. After a final assault initiated on June 1st by nearly 10,000 German shock troops, they occupied the top of the fort on June 2nd. However, the underground corridors of Fort Vaux still remained under French control. Then close fighting proceeded underground for 5 days, barricade by barricade, in the narrow corridors of the fort. The French garrison of Fort Vaux, led by a Major Raynal, finally surrendered on 7 June when the defenders had run out of water. Up to this point, losses had been appalling on both sides. After the rendering of the French, Major Raynal's was offered by the Kronprinz a German sword as a sign of profound respect. Leica M6 & Portra 160VC film.
2009-01-10 00:55:23 • 4 Comments • Categories: [Colors]  [Landscapes]  [Leica]  [WW1]  
On my way to Verdun #1 - ThiaumontOn my way to Verdun #2 - Abri 320On my way to Verdun #3 - Douaumont ossuaryOn my way to Verdun #5 - VauxOn my way to Verdun #7 - Les EpargesInto the frameA ride with Travis Bickle
 
143 photos • 1495892 visits • template by dolichocephale • made with Pixelpost